Christian
Dietrich
Patrick
Hertig
Xavier
Schirmer

Ecoulements d'air à l'intérieur du bâtiment

Les mouvements d'air à l'intérieur des bâtiments sont le résultat d'une convection forcée ou naturelle et/ou d'une ventilation mécanique.  Des mouvements d'air excessifs peuvent, dans certaines conditions et en fonction de la température ambiante, nuire sérieusement à la sensation de confort et contribuer de manière significative au risque de plaintes.

De nombreux effets, tels que la chute d'air froid sur des surfaces verticales de hauteur usuelle, peuvent être évalués de manière simplifiée par des approches empiriques ou des mesures. Cependant, lorsque l'on superpose ces effets ou dans des situations complexes, la simple tentative d'observation atteint souvent ses limites. La simulation de flux (CFD) nous aide dans notre travail. Elle nous aide d'une part en tant qu'outil de prévision et d'autre part en tant qu'outil d'optimisation. Les applications typiques sont par exemple les salles de grande hauteur, les atriums ouverts ou les zones d'entrée de bâtiments à fort trafic de personnes. Les concepts de ventilation peuvent également être vérifiés à l'aide de l'analyse de flux - en règle générale, les potentiels d'optimisation deviennent appréciables.

Exemple : Chute d'air froid sous des puits de lumière - influence sur les zones adjacentes : diagramme de contour en coupe pour une vitesse définie avec température, vitesse d'écoulement

articles similaires