Perrine
Plissard

Modélisation de la propagation du bruit

La thématique du bruit

La densification des espaces intérieurs, la construction dans des zones bruyantes et la transformation de zones industrielles et commerciales en quartiers résidentiels nécessitent une planification technique soigneuse concernant le bruit. Dans la procédure de demande de permis de construire, les locaux sensibles au bruit doivent être conçus de manière à ce que les valeurs limites de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) soient respectées, ceci avec les fenêtres ouvertes.

Réduction du bruit

Les émissions de bruit provenant des commerces et de l'industrie peuvent être considérablement réduites avec des mesures ciblées, telles que des parois antibruit ou des protections acoustiques. Il est également possible de convenir d'ajuster les heures de fonctionnement d'industries bruyantes afin de réduire les émissions de bruit et ainsi de prendre ces aménagements en compte dans l'évaluation.

Des éléments de protection, comme les murs antibruit ou les talus naturels, réduisent la propagation du bruit. Dans les affectations mixtes, les locaux commerciaux peuvent par exemple être placés côté rue, ce qui fait sens au-delà du seul point de vue de la réduction du bruit.

Conception réduisant le bruit

Si une réduction supplémentaire est nécessaire, les éléments de conception des façades peuvent être testés par rapport à la réduction du bruit, ceci lors du processus de planification du bâtiment. Les éléments fréquemment considérés, en collaboration avec l'architecte, sont les garde-corps des balcons et les loggias. L'intégration de coursives est un autre exemple ayant fait ses preuves.

Détail d'un modèle 3D de propagation du bruit

Prévision du bruit

Lors de la planification de bâtiments résidentiels dans des zones bruyantes, le principe de base est de considérer en premier lieu les plans d'étage avec un agencement astucieux des pièces sensibles au bruit. Au cours du processus d'élaboration du projet, l'acousticien peut estimer les nuisances sonores en façade, en faire l'appréciation et les intégrer dans la planification.

Pour une évaluation mathématique des nuisances sonores, des méthodes prescrites par la loi sont disponibles. La règle de calcul actuellement en vigueur est le modèle STL86+, qui sera probablement remplacé prochainement par le nouveau modèle Son Road.

Expertise de bruit

Pour les cas peu complexes, un calcul simplifié est en principe suffisant, ce qui constitue un investissement raisonnable. Par exemple, dans le cas de nuisances sonores d'une route vers une maison individuelle, il est opportun d'adopter une telle approche. Dans le cas d'une situation plus complexe, avec par exemple différentes sources sonores et/ou plusieurs bâtiments voisins causant des réflexions, la mise en place d'un modèle de bruit 3D doit être prévue. Sur la base des modèles de calcul et de leur appréciation, une expertise de bruit détaillée est établie pour la mise à l'enquête.

Pour des problématiques spécifiques, des modèles de calcul statiques ou physiques peuvent également être utilisés, ainsi que des modélisations à l'échelle.

Coupe verticale d'une loggia sur une rue : modèle physique du son (à gauche), calcul simplifié (à droite)

Construire avec succès dans une zone bruyante

Une intégration précoce des questions de bruit par des planificateurs spécialisés en acoustique, ainsi qu'une collaboration préalable avec les autorités compétentes, sont propices à la bonne réussite d'un projet de construction.

 

Notre bureau est actif dans le conseil en acoustique du bâtiment depuis 1971. Veuillez contacter nos succursales de Lausanne et Genève par courriel (mailbox@gae.ch) ou par téléphone (021 515 01 00 / 022 700 14 59) pour tout renseignement.

articles similaires